France Digitale et Crypto Asset France veulent combattre les fantasmes sur les cryptomonnaies

« Nous ne raterons pas la révolution de la blockchain » affirmait le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno LeMaire. Le message a été entendu : les actifs numériques représentent un outil de financement prometteur pour les startups, qui demandent au Ministre de transformer en actes le rapport Landau, pour un ambitieux “Plan ICO” qui ferait de la France la première des crypto-nations en Europe.France Digitale, première organisation de startups en Europe, charge le collectif Crypto Asset France de fédérer et promouvoir les talents français de la crypto-économie.

Cette collaboration prendra la forme d’une task force nommée « CryptoAsset Taskforce by France Digitale », avec pour objectifs :

  • De sensibiliser les institutions publiques et la société civile au formidable levier de rayonnement international que représentent les technologies blockchain pour la France et des conditions pour parvenir à leur démocratisation
  • De contribuer à faire de la France un terrain attractif pour les entrepreneurs de la crypto-économie, tant français qu’étrangers
  • De favoriser auprès de tous les publics, institutionnels comme société civile, une appréhension positive des technologies blockchain sous toutes leurs formes
  • De valoriser les champions français du secteur de la crypto-économie sur la scène internationale

Dans ses premières actions, CryptoAsset Taskforce by France Digitale, proposera aux autres acteurs associatifs de la crypto-économie une démarche de travail en commun. La gouvernance de CryptoAsset Taskforce by France Digitale sera confirmée lors de l’Assemblée Générale de l’association Crypto Asset France (ex Bitcoin France) qui se tiendra fin juillet 2018.

Afin d’alimenter un débat rationnel et apaisé sur la place des crypto-actifs dans l’économie, France Digitale et Crypto Asset France ont tenu à initier le premier baromètre des ICOs (Initial Coin Offerings, les levées de fonds en cryptomonnaies). Pour la première fois en France, ce baromètre, réalisé avec le soutien technique d’Avolta Partners, permet de quantifier et de relativiser ce phénomène médiatique.

Ainsi, parmi les 16 ICOs réalisées en France entre 2014 et 2018:

  • 130 777 973 dollars ont déjà été récoltés en financement grâce à ce procédé
  • 338 559 249 dollars de valeur réellement émis sur le marché (i.e. 259% du montant encaissé)
  • 68,75% des tokens sont des Utility (contre 25% pour les Security)