Awwwards
  • Fiscalité & Entrepreneuriat : France Digitale toujours plus active dans le débat public

réforme plus values de cession

Acteurs de la révolution numérique, les entrepreneurs du digital dynamisent l’économie française, s’imposent par leur puissance de création et leur capacité à innover dans les technologies et business models. Forts de leur expérience terrain et de leur esprit visionnaire, ils ont aujourd’hui un rôle majeur à jouer dans le débat public, notamment pour faire prendre conscience aux politiques du potentiel économique des nouvelles technologies.

Cette mission d’éducation, France Digitale la poursuit depuis maintenant deux ans, avec à sa tête Marie Ekeland et Olivier Mathiot. Des progrès remarquables ont ainsi été réalisés, comme la révision de la loi sur plus-value de cession mais il reste encore beaucoup à faire : « Il y a un problème de culture et de génération. Les changements se sont accélérés et les hommes politiques, loin du terrain, semblent dépassés », constate Olivier Mathiot. – Retrouvez l’intégralité de l’article du Parisien : “Les patrons du web innovent en politique”.

La Présidente de France Digitale est revenue Mardi sur les avancées faites depuis la création de France Digitale en 2012 dans un entretien avec Stéphane Soumier sur BFM. Les Assises de l’Entrepreneuriat, auxquelles Marie a participé, ont apporté des améliorations significatives au cadre fiscal des entrepreneurs. Mais des sujets comme l’actionnariat salarié demeurent plus que jamais un des axes majeurs de l’action de France Digitale. To be continued…

Emblème de la réussite du premier combat de France Digitale lors des Assises de l’Entrepreneuriat de 2013, la réforme des plus-values de cession. Retrouvez la synthèse des avancées dans notre infographie.

Emmanuelle Coulon

Retour aux actualités