Awwwards

Apres 2 mandats qui ont marqué la naissance et l’hyper croissance de France Digitale, Marie Ekeland a dû céder son fauteuil de co-présidente “investisseur”. « Mais pourquoi ? », demanderez-vous…

La réponse est inscrite dans les statuts intraitables de l’association. Nous aurions tous (moi le 1er bien entendu) adoré continuer de courir (sic) derrière Marie, mais l’exemplarité en matière de gouvernance nous tient à cœur : elle n’avait pas le droit de se présenter une 3ème fois. Cette logique est simplement de ne laisser personne « s’installer » dans une telle position. Le renouvellement est une des clés qui assurera notre crédibilité et notre influence.

C’est donc l’occasion pour l’association d’accueillir un nouveau co-président, bien connu et reconnu, en la personne de Jean-David Chamboredon, le patron d’Isai.

Non seulement investisseur respecté (full disclosure : Jean-David a été investisseur et administrateur de PriceMinister :-)) mais aussi un des porte-parole essentiels des pigeons /#geonpi en 2012, année de la fondation de France Digitale.

Revenons en arrière sur quelques lignes.

La période « Marie Ekeland » aura permis de gagner la fameuse bataille des Assises de l’Entrepreneuriat en 2013 et de faire modifier l’imposition des plus values. En outre et pour ceux qui ne l’ont pas encore réalisé, notre dernier grand combat législatif, fiscal et social de 2015 fut celui pour l’actionnariat salarié (actions gratuites et BSPCE) et il a été remporté ! C’était une victoire emblématique de ce que représentent les startups pour le capitalisme moderne.

Par ailleurs, vous le savez, certains des outils de France Digitale sont déjà bien rodés : tels le baromètre annuel EY ou les workshops Arkea et Google. Le succès des  CTO crunches a inspiré les CFO crunches ; Bientôt, les CMO crunches verront le jour à leur tour.

Le Tour de France Digitale quant à lui n’en est qu’à sa 2ème édition mais sa dotation double déjà en 2016 pour atteindre un montant d’investissement de 1 M€ apportés par Partech Venture, 360 Capital Partners et Breega Capital et des business angels.

Lors de la 3ème édition du France Digitale Day (“Battle for Greatness”), en septembre dernier, nous étions plus de 2000 passionnés rassemblés dans la halle du Carreau du Temple !

Sur ces 3 dernières années France Digitale a grandi pour atteindre aujourd’hui près de 700 membres startups et investisseurs.

On le voit et on le lit, le numérique est bel bien (enfin !… et grâce à vous tous) monté tout en haut des préoccupations de Bercy, Matignon et l’Élysée ! Il est de toutes les lois, parfois même trop :)

Pour autant avec Jean-David, avec le nouveau Bureau et le nouveau conseil d’administration nous n’allons pas nous satisfaire de ces avancées car la France est encore en retard : pas suffisamment de champions numériques internationaux, pas assez de business angels, trop peu d’exitsspectaculaires. En 2015, on aura observé des montants d’investissements records mais encore en retrait vis-à-vis de nos amis britanniques. Le taux de chômage chez les jeunes est historique mais le numérique recrute ! Bref, le processeur France n’est pas encore assez cadencé.

Cette année 2016 précède la prochaine élection présidentielle : le calendrier est idéal pour impacter les programmes des campagnes. Et donc nous allons vous inviter à tous contribuer à une plateforme de recommandations politiques que nous nous engagerons à porter à chacun des candidats !

Pour une France Digitale Idéale, rêvons un peu.

Bienvenue à Jean-David et merci (mais le mot est trop faible) encore à Marie, qui demeure membre du bureau, Vice-Présidente de France Digitale aux côtés des 3 autres VP : Patrick Robin (représentant des Business Angels), Thierry Petit (Showroomprivé), et Nicolas Cohen (A Little Market / Etsy).

Nous avons le plaisir d’accueillir parmi les 20 administrateurs du conseil, une nouvelle, côté investisseurs : Claire Houry (Ventech); et 2 nouveaux, côtés entrepreneurs : Mickaël Froger (Lengow) et Patrick Amiel (MyBestPro).

Et n’oubliez pas, plus que jamais : #JouonsCollectif !

Olivier Mathiot,

Co-président France Digitale

CEO PriceMinister /Rakuten

Avec tout le conseil d’administration de France Digitale. Les entrepreneurs : Patrick Amiel (MyBestPro), Eric Carreel (Withings), Nicolas Cohen (A Little Market/Etsy France), Stéphanie Delestre (Qapa), Mickaël Froger (Lengow), Jean-Daniel Guyot (Captain Train), Jérôme Lecat (Scality), Olivier Mathiot (PriceMinister-Rakuten), Thierry Petit (Showroomprivé) et Cyril Zimmermann (Hi-Media). Les investisseurs : Nicolas Célier (Investir&+), Jean-David Chamboredon (ISAI), Philippe Collombel (Partech Ventures), Guillaume Dupont (CapHorn Invest), Marie Ekeland (Daphni), Claire Houry (Ventech), Xavier Lazarus (Elaia), Emanuele Levi (360 Capital Partners), Xavier Lorphelin (Serena Capital) et Patrick Robin (Business angel).

Retour aux actualités