Présidentielle 2022 et Cybersécurité : agir maintenant

Alors que les régionales viennent tout juste de s’achever, les partis politiques se structurent pour les présidentielles. Une dynamique sur laquelle plane les risques de cyberattaques …

En effet, les campagnes électorales se numérisent de plus en plus. On pense par exemple à la mobilisation des électeurs, l’organisation des débats sur des plateformes numériques, la construction des programmes de manière collaborative en ligne, les retransmissions, les sondages en ligne, la consolidation des résultats, etc.

Autant d’espaces numériques vulnérables devenus la cible d’attaques cyber, plus pernicieuses et puissantes que jamais. Depuis les années 2000, les tentatives de déstabilisation du processus électoral se sont multipliées, à l’instar des présidentielles américaines de 2016. Les risques autour des élections présidentielles de 2022 sont donc bien réels. Pour autant, des solutions existent pour y faire face… à condition de s’y préparer le plus tôt possible.

C’est ce que révèlent les analyses de la publication “Présidentielle 2022 et cybersécurité : agir, maintenant”, menée par France Digitale et le cabinet Wavestone. Forte d’entretiens menés entre mai et juin 2021, cette publication met en lumière l’ensemble des menaces qui pèsent sur les acteurs de l’écosystème (instituts de sondage, partis politiques, médias, réseaux sociaux) et propose des moyens d’agir pour anticiper et réagir aux cyber-attaques.

Télécharger l’étude



Retrouvez toutes les publications de France Digitale en suivant ce lien